top of page

Une chambre à soi / A room of one's own
2020 - 2021

 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/14

«Une chambre à soi» est une série de portraits et de témoignages réalisés au sein du foyer d’hébergement le FIT Une Femme Un Toit, qui accueille des jeunes femmes âgées de 18 à 25 ans fuyant des situations de violences sexuelles, intrafamiliales, et / ou conjugales. C’est le seul centre d’hébergement en France exclusivement dédié à ce public particulier.

 

Avoir 20 ans, c’est se chercher, se construire, se former, s’amuser. Vivre intensément. Se poser mille questions sur son avenir, hésiter. Faire des choix. Etudier. Amorcer une carrière professionnelle. Pour ces jeunes femmes, victimes directes de la violence de genre inhérente au système patriarcal qui est le nôtre, c’est surtout être seule et en grande précarité, sans le soutien de sa famille. Ne pas être éligible aux aides sociales car trop jeunes, et se retrouver potentiellement sans ressources. Ne pas avoir de domicile fixe. Squatter les bancs publics plutôt que ceux de l’université. Faire la queue devant les distributions de repas plutôt qu’à l’entrée des soirées étudiantes.

A cet âge fragile, fait d’enthousiasme et de vulnérabilité, les résidentes du FIT ne se construisent pas, elles se reconstruisent.

Cette série les raconte et leur rend hommage, à travers les portraits des chambres qu’elles occupent. Des portraits en creux, qui ne montrent pas directement les jeunes femmes mais l’univers qu’elles se sont créé dans le foyer d’hébergement. Des images accompagnées par les mots, souvent pudiques, qu’elles posent sur leur parcours.

Après des mois voire des années de violences et d’errance, ces jeunes femmes trouvent entre les murs du foyer un espace de sécurité et de répit.

Les chambres qui leur sont attribuées sont souvent le premier espace d’intimité qu’elles investissent depuis très longtemps. Ces chambres sont à leur image. Touchantes, abimées des fois, pleines d’espoir, souvent.

bottom of page