Les Francs-Bourgeois

 

Cette série est issue d'un travail quotidien de photographie de rue, réalisé entre  2013 et 2014, aux alentours de la rue des Francs-Bourgeois dans le 3e arrondissement de Paris.

Pendant 8 mois, j'ai pris et diffusé au jour le jour ces images sur une plateforme tumblr intitulée « La pose de 16h », en référence à la contrainte principale que je m'étais fixée : prendre tous les jours une photo, aux alentour de 16h, le temps d'une pause d'un quart d'heure dans mon après-midi de travail.

"Les Francs-Bourgeois" fait à la fois référence au lieu de prise de vue et à ses occupants, en jouant sur l'ambivalence de l'origine historique du nom de la rue des Francs-Bourgeois et de la connotation inverse qu'il peut prendre aujourd'hui.

La dénomination de la rue des Francs-Bourgeois évoque les maisons de charité qui, au XIVe siècle, furent ouvertes à des occupants aux ressources trop faibles pour être taxées, et qui étaient alors affranchis de taxes (les « francs » bourgeois).

La plus connue d'entre elles était la « maison des Francs-Bourgeois », hôpital pour bourgeois miséreux. Les siècles passant façonnèrent l'évolution de la rue, les hôtels particuliers puis les magasins de luxe et les institutions culturelles remplaçant peu à peu les maisons d'aumône.

Les Francs-Bourgeois s'embourgeoisèrent, pour arborer les traits qu'on leurs connait aujourd'hui. Mais le passé n'est pas toujours si lointain.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom